Joëlle B. Le Blanc

Il existe plusieurs façons de présenter une démarche artistique. À la différence de plusieurs artistes, Joëlle B. Le Blanc m'apparaît être d'une catégorie spéciale qui a beaucoup à dire. Ses oeuvres témoignent d'elles-mêmes et se passent de tous commentaires. Sa grande sensibilité a fait d'elle une voyageuse infatigable, pour qui tout révèle une signification qu'elle nous traduit dans ses tableaux avec générosité et intensité.

Depuis toujours elle développe de nouvelles techniques pour perfectionner son art. Joëlle B. Le Blanc, peintre graveur, est non seulement excellente dans son souci perpétuel de perfectionner sa technique, mais aussi pour modifier ses variations en amalgamant quatre techniques très particulières. Le tout a pour résultat d'être unique en son genre.

Parallèlement, elle présente une constante dans son style, le mouvement du corps reste le témoignage de sa propre vie de compétitrice et de danseuse professionnelle. Depuis toujours, elle attire le regard lorsque sa main se retire et que l'on reste suspendu aux effets particuliers de hauts contrastes; c'est comme si la lumière décapait la scène noire dans un mouvement à la fois absolument dramatique et sensuel.

Sa persévérance lui a valu la reconnaissance de ses pairs. Elle obtient de nombreux prix et mentions internationaux. Ses oeuvres ont d'ailleurs été très rapidement remarquées et, depuis 1994, elle a été choisie comme ambassadrice de l'art Québécois dans de nombreuses manifestations culturelles en Europe ainsi qu'au Canada. Joëlle B. Le Blanc, un nom à retenir...